Dossier Médical Général (DMP)

  • 26.11.2020

La carte générale de santé (DMP) a été créée en vertu de la Loi sur l’assurance maladie. La première version du DMP, appelée « carte de santé personnelle », a été lancée par l’Asip (agence française de la santé numérique), chargée du développement de la e-santé, mais n’a pas abouti en raison d’obstacles. organisationnel, technique et juridique. C’est la Loi sur la modernisation du système de santé qui a changé l’appareil et l’a converti en dossier médical général.


Dossier médical dématérialisé

Le DMP a pour objectif de stocker en ligne de manière sécurisée des données de santé. Il s’agit d’un outil numérique destiné à « favoriser la prévention, l’assurance qualité, la continuité et la gestion coordonnée des soins aux patients ». Cela permet aux patients de partager leurs informations de santé avec des professionnels de la santé, tels que leur médecin traitant et des professionnels hospitaliers. Le DMP facilite le suivi médical et permet une meilleure prise en charge des patients en urgence car il répertorie toutes les pathologies, allergies, résultats d’examens et médicaments. Une surveillance particulière est nécessaire pour les patients cardiaques qui utilisent des génériques. Acheter Levitra Génériquefacile, mais si un homme a le cœur malade, alors il a besoin de contrôle. Vous devez surveiller la pression et le pouls afin que la prise du médicament ne provoque pas d’accident vasculaire cérébral.

DMP sous le contrôle du patient

La condition d’ouverture du DMP est nécessaire pour obtenir le consentement à exprimer et à informer le patient. Ce dernier peut alors ajouter ou masquer des documents et interférer avec le contenu du DMP, par exemple en ajoutant des allergies. Remarque : Les documents masqués par le patient restent accessibles uniquement au médecin traitant.

Les professionnels de santé pourront consulter le DMP, l’étendue de leur accès en fonction de leur métier et de leur spécialité. Le patient doit permettre ou faciliter les échanges avec ou sans consentement. Le DMP se veut transparent pour le patient, c’est-à-dire qu’il pourra prendre connaissance des actions effectuées sur son dossier en accédant à un historique qui lui permet de savoir qui a accédé au DMP, quand et pour quelle raison.

Le bénéficiaire du DMP peut demander sa clôture, les données seront conservées pendant 10 ans et pourra demander une copie sur papier ou sur CD.

Données médicales sécurisées

DMP est confidentiel et sécurisé. Les données sont stockées sur un hébergeur de données de santé agréé sélectionné par le Ministère de la Santé. De plus, chaque patient se voit attribuer un Identifiant National de Santé (INS) pour éviter les erreurs d’identification ou la confusion des fichiers. Cet ANN est ensuite utilisé pour stocker et partager des données de santé. Le secret professionnel est respecté et reste la base de la relation entre le patient et le professionnel de santé.